Chers vous,

 

Que penseriez-vous d’un petit texte qui aurait entre autres intentions : de louer un archiviste un peu fou, des guides passionnées et passionnantes, un initiateur directeur-historien inspiré, la femme de l’archiviste un peu fou (mais dont on peut se demander si elle n’est pas tout aussi atteinte que lui ?).


Vous savez … ce genre de petit texte qui simplement dirait merci à celles qui ont mis, tout sourire, les bulles dans les verres et les petits plats dans les grands.

 

Un petit texte dont vous vous diriez qu’il n’aurait aucun sens s’il oubliait de mettre en avant l’efficacité et la délicatesse d’une cheffe d’orchestre ; pire, qui se montrerait grossier s‘il ne soulignait pas le talent de nos deux solistes à monter, déplacer, installer les traces de l’histoire et de la vie de notre école. Vernissage ambiance


Ce serait un tout petit texte qui exprimerait sa reconnaissance à un couple de concierges-ouvreurs, qui papiers et bic à la main, a parcouru inlassablement et des listes et des couloirs afin d’accueillir nos hôtes (qu’une voix douce avait préalablement invités en nos murs).


Ce petit texte remercierait les musiciens de l’orchestre de la rue des Carmes (et de la rue de la Madeleine) dont la présence le vendredi et les deux jours suivants, a montré l’attachement à notre école.


Ce genre de petit texte attirerait votre attention sur ceux qui, d’ici quelques semaines, nous proposeront de découvrir le voyage qui fait passer les mots en images. A ceux-là, ce texte déclinerait le mot gratitude.


Attention, hein ! Ce serait un texte qui serait aussi capable de se montrer solennel et sérieux pour remercier, à son tour, un docte conférencier.

 

Ce week-end(*), vous avez fait remonter les souvenirs, jaillir les émotions, vous avez suscité la curiosité et fait naitre des sourires. Plus beau encore, vous avez fait revivre leur jeunesse à certain(e)s invité(e)s. Vous avez fait du bien à notre école.

 

Merci.


Pour tout cela, l’équipe de direction pense que ce petit texte aurait toute sa raison d’exister (d’autant que le nombre de mots qui le composerait serait de… 350).

 

(*) Week-end des 9 et 10 septembre 2017

pic.jpg

 

 

Suivez-nous sur Facebook

Institut des Ursulines

 

Rue des Carmes, 10
B-7500 Tournai
Tél. + 32 (0)69 22 96 35

Institut de La Madeleine

 

Rue de La Madeleine, 29
B-7500 Tournai
Tél.   +32 (0)69 88 96 00
Fax.  +32 (0)69 88 96 09

Made by Feel
with Template Creator CK